Au cœur des Marais de Saint-Gond, notre territoire se situe en Champagne dans la Marne, entre Troyes et Reims (à 1H30 de la région parisienne)
dans un hameau nommé Joches.

Le Domaine

Les 2500 hectares des Marais de Saint-Gond offrent aujourd’hui un spectacle naturel fascinant, qui fait aisément oublier son héritage historique mouvementé, et notamment la bataille de la Marne particulièrement violente qui fit rage sur ces terres en 1914.

Baptisé d’après le nom d’un religieux ayant vécu sur ces terres au VIIe siècle, le Domaine de chasse de la Verrerie de Saint-Gond compte près de 730 hectares au sein du lieu-dit « La Verrerie ».

Une référence à la courte histoire industrielle du marais, puisque la verrerie a notamment servi à la fabrication de flacons de champagne entre 1842 et 1844.

Biches aux abois
Fusils à l’épaule

Parmi les 730 hectares du domaine, 470 hectares de marais où s’épanouissent roseaux, bouleaux, chênes, frênes et saules  côtoient 250 hectares de plaine plantés en colza, blé, orge, maïs ou betterave. Au travers de ce paysage s’écoule Le Petit Morin, une rivière qui insuffle la vie à toute la faune et la flore locales. Cet affluent de la Marne sillonne les étangs, platières et les canaux répartis sur le domaine.

Ouvert depuis 2015, le Domaine de la Verrerie de Saint-Gond est désormais le rendez-vous des passionnés de chasse au petit gibier à la recherche d’une expérience unique, dans un décor naturel exceptionnel.

Le Biotope

Arbres enneigés

Difficile de ne pas être charmé par le biotope du Domaine de la Verrerie de Saint-Gond, lorsque le marais est encore nappé de brume. En toute saison, il offre un décor envoûtant et hors du temps, refuge de nombreuses espèces végétales et animales.

Favorisé par un mélange singulier d’espaces boisés et de points d’eau, l’écosystème présente une remarquable biodiversité. Une symbiose naturelle favorable au développement du milieu animal et végétal, qui fait du Domaine de la Verrerie de Saint-Gond un territoire de chasse d'une richesse incroyable.

Autrefois exploités pour leur tourbe, leurs laîches et roseaux, les marais sont en bonne partie formés d’un sol tourbeux plus ou moins consistant selon la saison. Des trous d’eau peuvent indiquer la présence d'anciennes tourbières (les étangs d’aujourd’hui).

Pour préserver, protéger ou restaurer les habitats naturels de la faune sauvage, nous avons mis en place des actions conjointes avec l’Office National des Forêts. Les platières et les étangs ont été restaurés, les chemins des haies sont régulièrement entretenus, et des pâtures de roselière ont été créées, nous permettant de progresser chaque jour davantage vers un équilibre agro-sylvo-cynégétique.

Marais

Une façon pour nous de redonner vie à un espace longtemps resté en friche,
de faire revenir le gibier, mais aussi et surtout d’offrir la possibilité de pratiquer une chasse au rythme de la nature.
Une démarche qualitative qui fait sens pour nous dans la mesure où ces terres
ont vu grandir plusieurs générations de notre famille.

Le Gibier


Les Marais de Saint-Gond hébergent de multiples espèces animales et végétales.
Le Domaine de la Verrerie de Saint-Gond peut ainsi compter sur un milieu naturel diversifié, dense, mais aménagé de superbes allées pour une pratique de la chasse au petit gibier optimale.


Sur le domaine, nous chassons principalement le canard et le faisan, tous deux gibiers sédentaires, et nous avons parfois également la chance de prélever de la sauvagine en fonction des flux migratoires (bécasses, bécassines, sarcelles, souchets, milouins…).


Nous avons mis en place plusieurs volières anglaises sur le domaine.

Ces dispositifs nous permettent de maintenir un maximum de gibier sur le territoire, pour une chasse qualitative, en harmonie avec la nature et en accord avec nos valeurs.